Alfa Romeo Brennero : ce que l’on sait du futur modèle

Le constructeur italien Alfa Romeo vient d’entamer son renouveau avec comme stratège le groupe Stellantis. Un renouveau nécessaire car le constructeur était en perte de vitesse. En effet, aucun nouveau modèle n’avait été présenté entre 2016 et 2022, date de l’arrivée du Tonale. À présent, Alfa Romeo travaillerait sur un nouveau crossover électrique. 

Vers un futur électrique ?

Alfa Romeo est une marque très appréciée pour ses coupés, cabriolets et berlines transmettant beaucoup de sensations. Les années 60, 70, 80 et 90 ont forgé la réputation du constructeur qui peut compter sur une solide base de fans. Cependant, ces fans ne sont pas les plus enthousiastes lorsque l’on aborde le futur électrique d’Alfa Romeo. En effet, la marque veut se positionner au sein du groupe Stellantis comme le premium sportif mais cela ne l’empêche pas de vouloir lancer des véhicules électriques. Malgré tout, cette stratégie représente certainement la raison du maintien en vie d’Alfa Romeo qui avait du mal à trouver sa place dans l’ancien groupe FCA.

Un nouveau crossover électrique ?

Dans la poursuite de cette stratégie et du lancement récent du Tonale, Alfa Romeo pourrait présenter dès 2024 un crossover électrique. Le Brennero tire son nom d’un col dans le Tirol séparant l’Italie et l’Autriche, l’inspiration est la même que pour le Stelvio d’où le nom provient du passo di Stelvio entre Italie et la Suisse.

Ce petit SUV à vocation principalement urbaine devrait être 100% électrique sur nos marchés européens mais il pourrait aussi être hybride rechargeable sur d’autres marchés. Il devrait donc partager, comme le Tonale, sa plateforme avec un véhicule Jeep. Les rumeurs parlent d’un partage avec le prochain Jeep Avenger. La motorisation électrique pourrait provenir du cousin Peugeot e-2008. À la vue de ce mariage, il est possible de constater toute l’étendue du groupe Stellantis.