C5 X : le nouveau fleuron de Citroën

Le nouveau haut de gamme de Citroën mélange les genres : berline, break et SUV ! Fabriqué en Chine, il arrivera sur les routes début 2022.

Arrêtée en 2017, la C5 est de retour. Mais elle est désormais classée X ! Citroën a imaginé un nouveau genre de grand modèle, à mi-chemin entre la berline et le break. Deux raisons à cela : se distinguer sur un segment qui ne réussit plus aux firmes généralistes et plaire à la fois aux clients européens, friands de breaks, et aux clients chinois, encore amateurs de berlines. La Chine doit d’ailleurs être le principal marché de ce véhicule… au point que la C5 X ne sera fabriquée que là-bas, et donc importée pour le Vieux Continent !

Silhouette imposante

Le X symbolise la croisée des chemins. Il évoque aussi l’univers baroudeur, auquel ce véhicule emprunte des éléments, notamment la garde au sol surélevée et de généreuses protections de carrosserie. Le cocktail berline, break, SUV pourrait être indigeste, mais le véhicule reste plutôt cohérent, avec une originalité bien dosée. En réel, il en impose, grâce à son long capot et ses grandes roues. La C5 X mesure 4,80 mètres de longueur.

La visage adopte la nouvelle calandre Citroën, avec des barrettes qui se prolongent en s’écartant au niveau des optiques. Clin d’oeil à d’anciens modèles, comme la XM, la C5 X adopte un vitrage à 360°, avec donc une jonction entre la custode et la lunette arrière. Celle-ci est soulignée par un imposant becquet, qui participe à l’aéro. Comme à l’avant, la signature lumineuse arrière forme un V.

Beaucoup d’espace

A bord, la présentation fait moins dans l’originalité. Il ne fallait pas trop brusquer la clientèle du segment, habituée au classique. L’architecture est dans les tendances du moment, avec une organisation horizontale. L’effet est renforcé ici par l’aspect flottant de la partie supérieure, qui déborde vers les portes. Au centre, il y a un grand écran tactile 12 pouces. Il profite d’une nouvelle interface que l’on peut personnaliser, à la manière des tablettes tactiles. En revanche, l’instrumentation numérique a une taille modeste. De quoi mieux mettre en avant le nouvel affichage tête-haute, avec des infos qui semblent projetées en amont du véhicule.

Pas de diesel
Côté technique, Citroën met en avant la déclinaison hybride rechargeable, forte de 225 ch. Elle permettra de faire une cinquantaine de kilomètres en électrique. La version plug-in aura de nouvelles suspensions à butées hydrauliques progressives équipées d’un pilotage. Pour les moteurs, il y aura aussi des blocs thermiques conventionnels, mais uniquement en essence et en boîte automatique.
Il faudra être patient pour voir la C5 X sur nos routes. D’abord lancée en Chine, elle arrivera chez nous début 2022 !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*