CONDUISEZ MIEUX, PAYEZ MOINS, TESLA REDÉFINIT L’ASSURANCE AUTO

Et si le prix de votre assurance dépendait directement de la façon dont vous conduisez votre voiture. C’est ce que propose Tesla aux États-Unis. Et cela pourrait bien bouleverser le monde de l’assurance automobile et celui des conducteurs.

Mieux vous conduisez, moins vous payez cher votre assurance auto. C’est en somme le concept que propose la branche assurance de Tesla aux États-Unis. Concept d’assurance auto qui pourrait bientôt arriver dans d’autres pays.

Comment fonctionne cette assurance auto d’un nouveau genre ? C’est assez simple. Contrairement aux assurances que nous connaissons, celle de Tesla se base sur des critères objectifs et non sur l’âge du conducteur, son sexe ou ses antécédents (les accidents qu’il a pu avoir). Ces critères qui peuvent être le nombre de freinages brusques, le nombre de déclenchement d’alerte à la collision, les virages trop rapides, le respect des distances de sécurité, etc. Sont transmis par la voiture pour composer une note sur 100.

De 20 à 40% d’économie sur votre assurance ?

Plus le score est élevé, moins le prix de votre assurance est élevé. Ce score sur 100 est mensuel. Ce qui signifie que le prix de votre assurance peut changer tous les mois en fonction de votre conduite. Tesla estime que vous pourriez économiser de 20 à 40% sur le montant de votre prime. Si Tesla paraît précurseur en la matière, nul doute que d’autres constructeurs voire des compagnies d’assurances vont s’engouffrer dans la brèche dans les années à venir. Notamment parce que nos voitures sont destinées à devenir de vrais ordinateurs sur route, bardées de capteurs capables d’analyser notre conduite en temps réel.

En bref

Tesla propose une révolution dans le monde de l’assurance auto aux États-Unis en introduisant un concept où le coût de l’assurance dépend directement du comportement du conducteur. Contrairement aux assurances traditionnelles, Tesla évalue la prime en fonction de critères objectifs tels que le nombre de freinages brusques, les déclenchements d’alerte à la collision, les virages rapides, et le respect des distances de sécurité. Ces données, transmises par la voiture, génèrent une note sur 100, ajustant mensuellement le prix de l’assurance en fonction de la conduite du conducteur. Tesla estime que cela pourrait entraîner des économies de 20 à 40% sur la prime d’assurance. Cette approche novatrice pourrait influencer d’autres constructeurs et compagnies d’assurances, anticipant l’évolution des voitures vers des ordinateurs sur route équipés de capteurs analysant la conduite en temps réel.