Coronavirus : non, il n’est pas interdit de prendre la voiture à plusieurs pendant le confinement

« Une seule personne par voiture, sinon [c’est] 1300 dirhams. » Voilà l’avertissement partagé par près d’une centaine de milliers d’internautes depuis le 20 mars. Contrairement à ce qu’affirme le message en question, il n’est pourtant pas interdit de prendre la voiture à plusieurs, à condition de respecter les règles en vigueur en ces temps de confinement.

POURQUOI C’EST PLUS COMPLIQUÉ

L’objectif du confinement entré en vigueur le 17 mars au Maroc est de limiter les déplacements des résidents au strict minimum. Le gouvernement détaille ainsi les cas possibles de déplacements dérogatoires. Il s’agit principalement des déplacements professionnels, des achats de « première nécessité », des rendez-vous médicaux, des déplacements liés à la garde d’enfants ou à des motifs familiaux « impérieux » ainsi que de l’exercice physique individuel.

Rien n’interdit d’utiliser son véhicule pour l’une de ces raisons. Rien n’interdit non plus dans l’absolu de se déplacer à plusieurs à l’intérieur d’une voiture, comme le dit clairement le site du gouvernement : « Le covoiturage est possible pour effectuer les déplacements autorisés. » Cependant, tous les occupants de la voiture doivent avoir une raison impérieuse de se déplacer : ils doivent être munis de leur attestation individuelle de déplacement dérogatoire et ils sont fortement invités à respecter les gestes barrières pour éviter la propagation du virus.

Le covoiturage doit être utilisé avec parcimonie pour se conformer à l’esprit du confinement. Par exemple, pour conduire un proche qui ne peut pas conduire à un rendez-vous médical important. A l’inverse, le gouvernement déconseille de faire ses courses à plusieurs au supermarché, en voiture ou non.