Electrique ou hybride rechargeable : de quelle voiture avez-vous besoin ?

maroc-mobilite

Alors que l’extension du bonus et l’élargissement prime à la conversion baissent le prix des voitures électrifiées, c’est sans doute le meilleur moment pour sauter le pas. Electrique ou hybride rechargeable ? Notre guide pour vous aider à identifier la technologie la plus adaptée à vos besoins.

Si vous avez prévu de changer de voiture, le plan de relance automobile vous fait surement de l’œil. En effet, les bonus électrique et prime à la conversion sont plus intéressants depuis ce 1er juin 2020. En plus, l’État adopte de nouvelles aides pour l’hybride rechargeable. Du coup, c’est le moment idéal pour passer le cap de l’électrifié. Quelle autonomie ? Quels usages ? De nombreuses questions vous viennent probablement à l’esprit. Pas de panique, voici quelques clés.

L’électrique : l’ami du quotidien

L’idée d’une voiture électrique ne pouvant faire que 100 km, et se réservant à une seconde voiture, c’est terminé. Que vous choisissiez une Renault ZOE de 395 km, un Hyundai Kona de 270 km (39 kWh) ou une Tesla Model S de 610 km, l’autonomie est devenue plus qu’honorable. Sur le segment des citadines ou des compactes, elle  suffit largement à une semaine moyenne de trajets domicile-travail. Multipliez 50 km par cinq et vous obtenez un besoin de 250 km. Non, c’est inutile de posséder 1.000 km d’autonomie pour rien.

Surtout, il est possible de vous brancher à domicile, dans un parking, ou à votre travail, chose impossible en thermique pour faire le plein. Dans l’idéal, vous pouvez vous branchez tous les jours, la nuit, en journée, là où vous garez votre véhicule. Si vous rechargez chez vous, le coût en électricité pour parcourir 100 km sera de l’ordre de 2 euros.

Bien entendu, certains d’entre vous roulent davantage. On pense à partir en vacances, ou voir amis et famille à plusieurs centaines de kilomètres. Oui, l’électrique peut assurer ces trajets. Exemple, une Tesla n’a aucun mal à supporter les grands trajets grâce au réseau Supercharger redonnant 80% de batterie en 30 minutes. Pour les autres véhicules, c’est plus délicat car le maillage reste loin d’égaler celui de nos stations-services conventionnelles. Si vous souhaitez partir loin, il est préférable de planifier son trajet à l’avance et de connaître la disponibilité des bornes via des applications telles que Chargemap ou Plugsurfing.

Autre point à considérer : le nombre de bornes va quadrupler en France d’ici fin 2021 selon l’annonce du gouvernement. Le plan prévoit plus de bornes près de chez vous, mais aussi sur autoroutes et voies rapides pour faciliter ces grands trajets.

Peugeot e-208

La Peugeot 208 électrique dépasse les 300 kilomètres par charge, idéal au quotidien

L’hybride rechargeable : le compromis idéal

La solution hybride rechargeable semble complexe au premier abord : un moteur essence ou diesel est associé à un autre électrique. Selon votre conduite, la voiture bascule entre thermique et électrique, ou cumule les deux en cas de fortes accélérations. Ce type de voiture apparaît comme le parfait équilibre entre les deux mondes : rouler en électrique au quotidien et profiter d’une large autonomie en essence ou diesel pour s’évader. Sous réserve de recharger régulièrement, la consommation est moindre au quotidien. Par rapport à un diesel équivalent, le budget sera bénéficiaire sur plusieurs années et vous pouvez en plus rouler en électrique à votre convenance.

L’autonomie électrique annoncée sur les modèles aujourd’hui commercialisés est d’environ 50 à 60 km en roulage urbain. Si votre travail est à 25 km, un aller-retour 100% électrique est envisageable en rechargeant tous les jours. Par contre, au-delà, votre voiture roulera en thermique sur la distance supplémentaire, ou plutôt en hybride puisque la batterie se rechargera toujours au freinage ou à la décélération pour faire fonctionner le moteur électrique de manière épisodique.

Attention : sur la partie thermique, la capacité des réservoirs est souvent amputée. L’autonomie est donc  légèrement inférieure aux 100% thermiques.

Kia Niro Hybride rechargeable 2019

Le Kia Niro est l’un des plus abordables hybrides rechargeables, mais à 35.990 €.

Conclusion : l’électrique pour tous, l’hybride rechargeable pour les exigeants

Au final, l’avantage est plutôt à l’électrique, puisque vous êtes une grande majorité à réaliser de petits trajets quotidiens. L’offre est de plus en plus large et les économies à l’usage sont assurées. Si le prix initial est supérieur à celui d’un véhicule essence ou diesel, ces véhicules possèdent le fameux bonus de 7.000 €. On peut ainsi trouver des modèles neufs à un prix inférieur à 15.000 € comme la Skoda Citigo e iV. En complément, la prime à la conversion est cumulable (jusqu’à 5000 €), et certains aides locales apportent peuvent encore baisser la note.

Aller plus loin : Voiture électrique : les meilleures offres du moment

Si vous faites régulièrement de long trajets ou si votre travail est lointain, l’hybride rechargeable semble plus approprié. Sur ce segment, l’offre est moins vaste et se concentre aujourd’hui sur les grandes berlines et les SUVs. Il n’existe pas à ce jour de citadines hybrides rechargeables, l’intégration étant trop volumineuse et le surcoût trop élevé. A l’heure actuelle, les modèles les plus abordables sont le Mitsubishi Outlander (32.490 €), le Kia Niro (35.990 €) ou le Renault Captur E-Tech (37.600 €). Le bonus de 2.000 € accordé jusqu’au 31 décembre 2020 adoucit la note, mais que très partiellement. Vous pouvez néanmoins ajouter les 5.000 € de la prime à la conversion en cas de reprise de votre vieille voiture.

source: https://www.automobile-propre.com/electrique-ou-hybride-rechargeable-de-quelle-voiture-avez-vous-besoin/