Essai Volkswagen ID.3 restylée 77 kWh : vaut-elle vraiment le coup par rapport à l’ancienne ?

Vivement critiquée à sa sortie, l’ID.3 passe déjà par la case restylage pour se racheter et le résultat est la hauteur des attentes.

essai volkswagen id3 restylée 2023 4

https://a2e42a2651b90250fbc4e5d674bde974.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-40/html/container.htmlLe sentiment qui reste après un tour dans la Volkswagen ID.3 restylée est un mélange de positivité et d’indifférence. Et c’est très bon signe ! Là où la version d’avant restylage laissait un arrière-goût amer de travail bâclé, celle qui la remplace est enfin plus aboutie dans l’habitacle et l’on ne tique plus sur la qualité perçue. Les matériaux d’abord, sont un bon cran au-dessus et ça fait toute la différence. La présentation de la console centrale ensuite, qui change peu mais qui fait le job pour moderniser un tant soit peu l’ensemble, fonctionne comme il faut.

essai volkswagen id3 restylée 2023 1

essai volkswagen id3 restylée 2023 3

essai volkswagen id3 restylée 2023 2

essai volkswagen id3 restylée 2023

Toutes les versions ont désormais droit à un écran tactile de 12 pouces. Les selleries ont été revues. Vous l’aurez compris, tous les éléments mis bout à bout font meilleure impression et l’ID.3 mérite enfin son blason Volkswagen, auparavant un peu usurpé.

Quelques retouches cosmétiques

essai volkswagen id3 restylée 2023 12

essai volkswagen id3 restylée 2023 9

L’extérieur n’est pas en reste et les quelques changements apportés harmonisent le design allemand. Le capot s’étire désormais jusqu’au pare-brise, ce qui permet de ne plus se retrouver avec un bourrelet disgracieux peint en noir en partie haute. Le pare-chocs avant évolue aussi avec l’apparition d’ouïes latérales qui canalisent le flux d’air le long de la carrosserie, tandis que la baguettes entourant les portes sont désormais peintes en argent mat. Pour le reste des changements cosmétiques, on touche à des détails comme des couleurs de carrosserie ou la suppression du nom de la version sur les ailes avant.

essai volkswagen id3 restylée 2023 11

essai volkswagen id3 restylée 2023 7

essai volkswagen id3 restylée 2023 10

essai volkswagen id3 restylée 2023 6

Du pareil au même sur la route

Mécaniquement en revanche, rien ne bouge… ou presque. Les batteries de la version 77 kWh sont désormais fournies par un autre fabricant qu’auparavant, et c’est donc la batterie du génial ID.Buzz que l’on retrouve dans l’ID.3. Dans les faits cela se traduit par des consommations légèrement revues à la baisse et l’ordinateur de bord indiquait 16,4 kWh/100 km de moyenne au terme de 270 km d’essai sur parcours mixte. Un joli score qui permet en théorie d’accrocher quasiment 470 km d’autonomie. De quoi partir l’esprit tranquille ! Pour le reste c’est bonnet blanc et blanc bonnet, puisque les motorisations n’évoluent pas et le châssis non plus.

essai volkswagen id3 restylée 2023 14

On retrouve donc toujours 204 ch et 310 Nm de couple (même puissance mais seulement 240 Nm avec la batterie 58 kWh) ce qui garantit à la compacte de Wolfsburg des performances tout à fait suffisantes dans le flot de la circulation. Et si le confort reste un peu ferme avec les jantes de 20 pouces, il n’a rien d’insoutenable et l’habitacle est plutôt bien isolé des petits chocs malgré des trépidations perceptibles. Le comportement de l’ID.3 est en outre assez dynamique, notamment grâce à une direction assez justement calibrée en termes de consistance, bien qu’elle manque de feeling.

essai volkswagen id3 restylée 2023 13

Une ID.3 vraiment pas donnée

Finalement cette VW ID.3 devient enfin facilement recommandable. Du moins pour ceux qui peuvent se permettre de débourser 42 990 € au bas mot, ce qui n’a absolument rien de bon marché pour une compacte électrique. Et encore cela correspond à la batterie 58 kWh. Pour notre version à autonomie étendue 77 kWh, comptez à minima 49 990 € sans options, l’excluant de fait du bonus étatique de 5 000 € pour les véhicules électriques de moins de 47 000 €. Dur ! VW propose bien des offres de LOA alléchantes, avec des loyers de 279 et 399 € respectivement (avec apport de 4 000 €, sur 37 mois et pour 30 000 km), mais finalement la pire ennemie de l’ID.3 reste sa cousine Cupra Born. Il s’agit intrinsèquement de la même voiture mais en version 77 kWh, la Born démarre à 46 500 €, soit 3 490 € de rabais qui se transforment en 8 490 € d’avantage une fois le bonus déduit. Sacrée concurrence interne dans le groupe Volkswagen…

essai volkswagen id3 restylée 2023 5