Ferrari Daytona SP3: Hier ne meurt jamais !

Les nouveautés non hybrides sont rares par les temps qui courent et encore plus quand il s’agit d’une hypercar à moteur V12 atmosphérique en position centrale arrière. Ferrari lève le voile sur la Daytona SP3, le troisième modèle de sa gamme très exclusive Icona. Celui-ci s’inspire des voitures de course du constructeur dans les années 60.

Le choix du nom Daytona SP3 rend hommage au triplé au 24heures de Daytona en 1967. Cette année Ferrari avait placé trois voitures sur le podium, une 330 P3/4, une 330 P4 et une 412P.

En plus d’y rendre hommage par son nom, la Ferrari le fait aussi par ses lignes avec ce pare-brise enveloppant et des ailes galbées. Dans son design, elle ressemble à une 330 P4 sans être trop néorétro. À l’intérieur, on est face à une Ferrari tout à fait moderne, la planche est minimaliste avec une instrumentalisation numérique de 16 pouces et un volant proche de celui de la Ferrari Roma. Les sièges baquets bleus ont l’air très enveloppant et s’inspirent aussi de la 330 P4 de même que la disposition des harnais qui fait voiture de course des années 60.

Le véritable intérêt de cette Ferrari réside dans sa cathédrale mécanique. Sous le capot arrière, on retrouve une architecture bien connue chez le constructeur italien : un V12 atmosphérique ! Ce F140HC est une évolution du F140HB de la déjà très sulfureuse 812 competizione. Celui-ci fait maintenant 840 chevaux à 9250 tours minutes et presque 700nm de couple (697nm) à 7250 tours ! Ce gain de puissance de 10 chevaux se fait grâce, entre autres, à des bielles en titane et un moteur allégé de 3%. Ce moteur qui devrait certainement devenir une pièce d’anthologie offre à la Daytona SP3 un 0 à 100 km/h expédié en 2,85 secondes et une vitesse de pointe de 340km/h.

Le châssis est lui aussi ultra affûté, il est en matériaux composite comme la carrosserie, on retrouve du carbone à profusion pour un poids annoncé à sec de 1485kg. Nous avons hâte de voir les premiers tours de roues de cette Ferrari annoncée à seulement 599 exemplaires pour un prix qui dépassera les 2 millions d’euros. La rumeur dit qu’elles seraient déjà toutes vendues.