Fiat Panda Easy Hybrid : démocratie à l’italienne

fiat-Maroc-mobilité

En janvier dernier, Fiat a présenté les nouvelles Fiat 500 et Fiat Panda Hybrid, les deux citadines équipées d’un système hybride doux inaugurant le programme d’électrification de la gamme du constructeur turinois. Pour son 40e anniversaire, la Panda entend poursuivre sa vocation populaire et de démocratisation automobile.

Entrée de gamme Hybride

Initialement, la nouvelle Fiat Panda Hybrid est arrivée en trois versions : City Cross, Hybrid Launch Edition et la finition « chic » Trussardi, caractérisées par un équipement supérieur par rapport aux configurations de base.

La gamme Panda Hybrid s’élargit avec le lancement de la version « Easy Hybrid » qui dispose aussi du moteur 1.0 HP 70 FireFly couplé à une boîte 6 vitesses, le même que celui de la 500 hybride. Rappelons que Le trois cylindres 1.0 FireFly est associé au moteur électrique 12 V 3,6 kW BSG (Belt Integrated Starter Generator) et à une batterie au lithium 11 Ah. Comparé au précédent 1.2 Fire, le nouveau moteur hybride léger garantit selon Fiat une réduction significative de CO2, qui atteint jusqu’à 30% pour le Panda Cross. La consommation moyenne déclarée est de 4 l/100 km avec 89-92 g/km d’émissions de CO2.

L’essentiel

L’équipement de série, caractérisée par la configuration «Urban look», peut compter sur la climatisation manuelle, la radio DAB avec USB, les airbags frontaux et latéraux, l’ESC, le volant réglable, la direction assistée électrique Dual Drive, les vitres électriques et des capteurs externes de température et de pression des pneus. Le pare-chocs est de couleur carrosserie. Certes, c’est un minimum syndical aujourd’hui, mais qui peut suffire pour qui n’a pas besoin de sophistication et de high-tech. De l’extérieur, seul le logo « hybrid » à l’arrière trahit l’électrification du modèle.

Un prix électrisant

La nouvelle Fiat Panda Easy Hybrid est disponible sur le marché italien avec un prix catalogue de 13 750 euros, soit 1 500 euros de moins que la version City Cross avec un système hybride doux et seulement 1 000 euros de plus que la Panda Easy avec le « vieux » 1,2 69 ch, moteur essence d’entrée de gamme de la gamme citadine. Mieux encore, pour les clients qui souscriront à un prêt Be-Hybrid (proposé par FCA Bank) avec une avance nulle et sans versement jusqu’en 2021 d’ici la fin juin, le prix de lancement est fixé à 9900 euros.

Notre avis, par leblogauto.com

Avec cette nouvelle version de la Panda qui permet de baisser le prix d’achat, Fiat cherche évidemment à réduire son bilan C0² mais espère aussi relancer les ventes de son best-seller sur le marché national, alors que le Panda est l’un des modèles les plus touchés par la crise. L’hybridation, certes légère, devient toujours plus accessible.