FORD et Google scellent un partenariat technique portant sur les six prochaines années

Dearborn et Mountain View se sont dit oui ! Les géants américains de l’industrie automobile et du Web que sont FORD et Google viennent en effet d’annoncer la signature d’un partenariat pour les six prochaines années. Objectifs : installation des services Google dans les futurs modèles de la marque et création de synergies dans le domaine de la conception et la production de véhicules.

A partir de 2023, les modèles de FORD et de sa branche premium LINCOLN accueilleront en « première monte » le système d’exploitation Android Auto, le Cloud, de même que de nombreuses fonctionnalités – actuelles et futures – proposées par le G des GAFAM : Google Maps (pour la navigation), Google Play (pour les téléchargements et les services de streaming), Google Assistant (pour la gestion des commandes vocales), etc.

FORD ambitionne aussi d’adresser aux conducteurs de ses futurs véhicules des infos en temps réel :  alertes pour la maintenanceservices de conciergerie, infos en rapport avec les campagnes de rappel de véhicules…

Objets roulants ultra-connectés en approche !

Vous avez « kiffé » le SYNC 3, actuel système d’infotainment de FORD ? Vous adorerez ce qui arrive !

Mais ce n’est pas tout ! L’expertise du géant californien sera aussi mise à profit par son allié pour accélérer sa transformation numérique, pour faire progresser ses équipes en termes de gestion des données, d’intelligence artificielle (IA) et de «machine learning».

La firme de Dearborn compte ainsi sur les compétences de son partenaire en termes d’IA pour améliorer ce qui peut l’être dans la formation de ses équipes de production, mais aussi pour fiabiliser ses lignes d’assemblage.

Les nouveaux partenaires veulent « accélérer dans l’innovation automobile et réinventer l’expérience des véhicules connectés », peut-on lire dans un communiqué détaillant les termes de ce partenariat.

Pour créer des synergies, une équipe composée de « top guns » des deux camps a vu le jour. Baptisée «Team Upshift», elle aura pour mission de développer, en recourant à la Big Data, des projets innovants dans des domaines aussi divers que l’expérience client ou les offres d’achat.

L’union sacrée ?

Avant FORD, d’autres constructeurs, VOLVO et RENAULT, en l’occurrence, ont scellé des partenariats techniques avec Google. Mais, ainsi que l’a précisé le mastodonte de la Silicon Valley, il s’agit, cette fois, d’autre chose que d’un accord entre un constructeur automobile et un fournisseur de software.

En d’autres termes, attendez-vous à voir débarquer, dès 2023, des véhicules à l’Ovale bleu ultra-connectés et au taquet en matière de satisfaction client – voire en termes de conduite autonome.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*