Garantie étendue à 10 ans pour les moteurs 1.2 PureTech 

Garantie moteur

Confronté au problème de fiabilité du moteur 1.2 PureTech concernant sa courroie de distribution, le groupe Stellantis a décidé de mettre en place une extension de garantie prolongée à 10 ans ou 175 000 km sur les véhicules concernés. 

Peugeot 208

Extension de garantie : les conditions pour en bénéficier

Afin de répondre aux préoccupations des automobilistes suite aux dysfonctionnements rencontrés sur les moteurs 1.2 PureTech, Stellantis a mis en place une assurance supplémentaire en introduisant une extension de garantie jusqu’à 10 ans

Depuis le mois de mars, le groupe franco-italo-américain – qui regroupe toutes les marques PeugeotCitroënDSOpel, Vauxhall, Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati et Ram – propose en effet une couverture aux clients ayant suivi les recommandations selon le plan d’entretien du constructeur. 

Ce dernier préconise notamment une révision du véhicule tous les 20 000/25 000 km (ou tous les ans), l’utilisation de la nouvelle huile 05W30 RCP pour tous les modèles commercialisés avant août 2018 et de l’huile 0W20 pour toutes les voitures produites depuis août 2018. 

L’entretien doit également avoir été réalisé dans les réseaux des marques ou chez n’importe quel professionnel de l’automobile avec l’obligation de fournir les trois dernières factures d’entretien (tolérance de trois mois ou 3 000 km). 

Le diagnostic et la réparation du moteur doivent quant à eux être réalisés dans un réseau agréé de la marque Citroën, DS, Opel ou Peugeot. 

Les véhicules éligibles à l’extension de garantie

Apparu en 2013 sous les noms VTi pour sa version atmosphérique et THP pour sa version turbocompressée, le moteur 1.2 PureTech rencontre principalement des problèmes de fiabilité concernant sa courroie de distribution qui baigne dans l’huile (courroie craquelée entraînant sa dégradation prématurée). 

Ces moteurs à essence trois cylindres sont susceptibles d’engendrer une surconsommation d’huile, une baisse de pression d’huile, un encrassement de la crépine de la pompe à huile et/ou de la pompe à vide, une perte de puissance ou encore un durcissement de la pédale de frein. 

Cette nouvelle extension de garantie mise en place par Stellantis pour faire face aux problèmes rencontrés concerne les véhicules équipés du moteur 1.2 PureTech produits d’avril 2014 à juin 2022 (génération 1 produite jusqu’au 11 février 2022 et génération 2 produite jusqu’au 22 février 2023). 

Depuis le 11 mars 2024, la couverture étendue à 100% (pièces et main-d’œuvre) prend en compte la date de début de garantie constructeur en cas d’incident, date à laquelle il faut ajouter 10 ans dans le cas où la voiture a moins de 175 000 km (prise en charge des frais de réparation valable jusqu’au premier terme échu). 

Avant cette date, le groupe Stellantis proposait une prise en charge totale pour les véhicules concernés jusqu’à 5 ans (100 000 km) ou partielle (uniquement les pièces) jusqu’à 8 ans ou 150 000 km. 

Le constructeur précise par ailleurs que tous les moteurs sont équipés depuis mi-juin 2022 d’une courroie de nouvelle génération – réduisant ainsi les risques de dysfonctionnement liés à ce composant – et que tous les autres modèles produits depuis février 2023 ne sont plus concernés par les problèmes de consommation excessive d’huile. 

Les historiques de maintenance systématiquement analysés chez Marocmobilite

Les véhicules commercialisés par le mandataire automobile subissent en effet en cas de doute des tests internes de roulage de plusieurs centaines de kilomètres avant d’être classés zéro défaut

La courroie est d’ailleurs systématiquement remplacée si les préconisations du constructeur ne sont pas respectées en termes de maintenance

Un gabarit permettant de contrôler si elle est conforme – elle peut être déformée, craquelée ou comporter des morceaux manquants – a également été mis en place par le constructeur afin de s’assurer que le moteur n’est pas endommagé