Les voitures chinoises entrent dans une nouvelle ère avec le showcar Hongqi L-Concept, une limousine spectaculaire qui sait choyer ses occupants et en mettre plein les yeux, à l’intérieur comme à l’extérieur. Oubliez le luxe discret promu par les toutes dernières limousines de Rolls-Royce et découvrez l’opulence un brin désuète de ce nouveau concept-car chinois découvert au Salon de Shanghai 2021.

Vous trouvez la nouvelle calandre verticale des nouvelles BMW trop grande ? C’est parce que vous n’avez pas encore vu celle de la Hongqi L-Concept, un véhicule chinois affublé d’une bouche surdimensionnée à l’avant, semblable à une immense porte de prison chromée. Cette limousine asiatique combine de nombreux éléments luxueux dans un habitacle clinquant, avec quelques caractéristiques déjà connues chez certains des constructeurs les plus prestigieux du monde. Elle est par exemple dotée de portes à ouverture antagoniste, comme sur la Rolls-Royce Phantom, et d’un toit fuyant à la manière d’un coupé.

La Hongqi L-Concept ne manque pas d’allure, et si l’on s’attarde sur les projecteurs à l’avant, on remarque une signature lumineuse très originale. Cette dernière est constituée de fines lignes de LED formant une structure semblable à une toile d’araignée en trois dimensions, qui se prolonge vers les feux additionnels en partie basse du bouclier. À la poupe, les feux revêtent un aspect intimidant, ils sont constitués de quatre éléments horizontaux qui reprennent plus discrètement le style observable à l’avant.

Un véritable palace

Un véritable palace

+7Hongqi L-ConceptCredit Photo – Newspress

Avec sa peinture bicolore à l’extérieur, sa lunette arrière constituée de motifs diamant et sa signature lumineuse spectaculaire, la Hongqi L-Concept affiche clairement ses ambitions luxueuses. En pénétrant dans l’habitacle, nous sommes également servis en matière de luxe en peu “bling-bling” avec un mix de cuir, de bois, de cuivre poli et de matériaux précieux. Le must reste tout de même le lustre constitué de gouttes de verre lumineuses qui sépare les deux sièges arrière. En parlant des places assises, notons d’ailleurs que la limousine ne dispose que de trois places, avec notamment un siège conducteur… qui n’en est plus un, puisque le L-Concept est dénué de volant. Le passager de droite à l’arrière a tout le loisir d’étendre son confortable fauteuil en position couchette car le siège passager avant a été supprimé.

Le L-Concept semble préfigurer l’ère des véhicules de luxe entièrement autonomes, sans commandes apparentes, avec un grand double écran parcourant le tableau de bord sur toute sa largeur. Aucun détail technique n’a été communiqué concernant le Hongqi L-Concept, mais ce showcar devrait aboutir sur une version de série d’ici 2023.Débat Men’s Up Life