Nouveau Renault Symbioz (2024) : quels sont vraiment ses concurrents ?

Plus long qu’un Captur dont il dérive, le tout nouveau Renault Symbioz se veut la synthèse des modèles abandonnés par le Losange, afin de répondre à lui seul à de vastes besoins. Ce qui lui ouvre un panel de concurrents tout aussi étendu. Voici les principaux rivaux qui pourraient également convenir à sa future clientèle.

D’abord la Mégane, puis le Scénic, les incontournables de Renault se sont convertis au 100 % électrique sans laisser de variante thermique à ceux qui n’étaient pas prêts pour cette transition. La Mégane de précédente génération est cependant restée quelque temps au catalogue en parallèle, afin de compenser un tant soit peu, mais ce n’est aujourd’hui plus le cas. À côté de ça, le SUV compact de la gamme a grandi en passant du Kadjar à l’Austral, pour dépasser dorénavant les 4,50 m de long. Quant au Renault Captur, qui arrive tout juste dans une version restylée cette année, il se limite toujours à 4,24 m. Que reste-t-il autour de 4,40 m en thermique chez le constructeur français ? Pas grand chose. D’où l’intérêt de faire la synthèse de toutes ces pertes et évolutions pour déboucher sur un modèle inédit : le Renault Symbioz.

Inédit mais ne partant pas d’une feuille blanche, il repose sur la plate-forme CMF-B des citadines de la marque. Il prend en fait la forme d’un Captur allongé en atteignant 4,41 m de longueur. Le porte-à-faux postérieur s’étend de 17 cm et gagne une poupe au style totalement nouveau, quand l’avant est calqué sur celui du Captur restylé. Le but est de gagner en coffre et d’accroître sa polyvalence.

En intégrant de la sorte le segment des SUV compacts sans tomber dans les tarifs des stars de la catégorie, la nouvelle proposition au losange se positionne face à tout une ribambelle de concurrents autour de 4,40 m, relativement variés

Tous leur mot à dire

Nouveau Renault Symbioz (2024) : quels sont vraiment ses concurrents ? - Quelle concurrence pour le nouveau Renault Symbioz ?

+10

Credit Photo – Renault

Parmi ceux-ci, certains sont également des modèles qui gagnent en volume, à l’image du nouveau Citroën C3 Aircross, précédemment SUV urbain de 4,16 m passant aussi chez les compacts avec 4,39 m et la possibilité d’offrir jusqu’à 7 places. Ses tarifs devraient pourtant se montrer particulièrement agressifs, voire au niveau de ceux d’un Dacia Duster, autre rival potentiel avec ses volumes bien optimisés, son ratio encombrement/habitabilité séduisant et bien sûr son rapport prestations/prix référence. Cousin du Citroën, l’Opel Frontera en sera une variante probablement positionnée légèrement au-dessus question prix, pour une alternative au style suivant les derniers codes de la marque au blitz.

Le Hyundai Kona a également réalisé la même manœuvre en 2023, avec un changement de génération lui faisant gagner 15 cm et qui le place aujourd’hui à 4,36 m d’un pare-chocs à l’autre pour basculer vers la catégorie supérieure. Son jumeau technique de chez Kia, le Niro, pointe à 4,42 m mais a toujours été de ce segment des SUV compacts.

Les deux coréens, tout comme les autres précédemment cités, rejoignent ainsi des valeurs sûres de ce marché, qui ont su conserver des dimensions moyennes tout en proposant des prestations soignées et une présentation plus cossue, Nissan Qashqai en tête, qui avait permis au constructeur japonais d’introduire le terme de « crossover » en 2007. Sa troisième génération mesure aujourd’hui à peine plus d’un centimètre de plus que le Symbioz. Les Seat Ateca et Skoda Karoq du groupe Volkswagen lui donnent le change, tout juste plus courts et pourtant dotés des volumes de coffre les plus importants.

Enfin, bien que le Symbioz soit un SUV, les automobilistes souhaitant échapper à cette tendance du véhicule haut sur pattes pourront trouver une offre comparable en prestations sous les traits de la berline compacte Skoda Scala. Avec ses 4,36 m de longueur mais un coffre de 467 litres, elle répondra à des usages très similaires, un peu plus près du sol. Et pour ceux qui voient surtout dans le Symbioz un remplaçant de la Mégane thermique, ils se tourneront éventuellement vers la concurrence directe historique de cette dernière, à savoir la Peugeot 308 dont le coffre de 412 litres n’est pas ridicule. Avec un gain côté présentation et agrément de conduite, sur lequel les berlines, surtout badgées du Lion, se distinguent plus aisément.

Voici dans la liste ci-dessous les rivales du Renault Symbioz, ainsi que dans notre diaporama en cliquant sur l’image.

La liste des concurrentes potentielles

Le Renault Symbioz, qui sortira uniquement en version hybride à son lancement, aura plus tard droit à des motorisations thermiques moins électrifiées. Son prix de départ sera alors situé autour des 300 000 Dirhams quand son premier prix en hybride est de 340 900 dirhams .

Il mesure 4,41 mètres de long, 1,80 mètre de large et 1,58 mètre de haut. Son coffre profite d’une banquette coulissante sur 16 cm pour se démarquer et afficher un volume oscillant entre 434 litres et 624 litres.

Citroën C3 Aircross

  • Lxlxh (m) : 4,39 x – x –
  • Coffre : 460 l.
  • Prix (à partir de) : –

Dacia Duster

  • Lxlxh (m) : 4,34 x 1,81 x 1,66
  • Coffre : 472 l.
  • Prix (à partir de) : 19 690

Notre essai vidéo du Dacia Duster hybride


Hyundai Kona

  • Lxlxh (m) : 4,36 x 1,83 x 1,58
  • Coffre : 466 l.
  • Prix (à partir de) : 330 800 Dirhams

Notre avis sur la version électrique

Le Kona de seconde génération réalise des progrès là où on l’attendait, tout en conservant une réelle maitrise de sa technologie électrique. De quoi en faire un opus très réussi, particulièrement homogène et séduisant sur le plan du style. Reste une conduite peu savoureuse malgré les bonnes performances et des tarifs vraiment musclés.

On aime

  • Prestations familiales en progrès
  • Confort et insonorisation
  • Sobriété et autonomie préservées

On aime moins

  • Alertes intempestives
  • Monte pneumatique Nexen
  • Tarifs en hausse

Notre avis sur la version hybride

Le Kona monte franchement en gamme, avec tout ce que cela comporte comme bonnes et mauvaises nouvelles.

On aime

  • Efforts de présentation
  • Habitabilité
  • Dotation très riche

On aime moins

  • Tarif
  • Conduite quelconque
  • Encombrement en usage urbain

Kia Niro

  • Lxlxh (m) : 4,42 x 1,82 x 1,57
  • Coffre : 451 l.
  • Prix (à partir de) : 330 790 dirhams

Notre avis

Kia améliore sensiblement les qualités clés de son Niro, lequel progresse dans tous les compartiments du jeu. En mettant le cap sur la modernité, avec un design nouveau et un intérieur 100 % numérique, il espère connaître autant de succès que l’actuelle génération, troisième vente de la marque au niveau mondial, et première en France en 2021.

On aime

  • Les progrès réalisés sur la route
  • Son intérieur numérique
  • Sa garantie de 7 ans ou 150 000 km

On aime moins

  • Le caractère placide de sa mécanique
  • La carrosserie biton en option
  • L’augmentation inévitable du tarif

Nissan Qashqai

  • Lxlxh (m) : 4,43 x 1,84 x 1,64
  • Coffre : 480 l.
  • Prix (à partir de) : 320 200 Dirhams
  • Premier contact avec le Nissan Qashqai restylé (2024)
  • Notre essai de la version e-Power – septembre 2022
  • Notre essai de la seconde génération – juin 2021

Notre avis sur la version e-Power

Ce Qashqai n’est pas à prendre pour ce qu’il n’est pas ; un SUV électrique. Mais c’est un hybride abouti.

On aime

  • Agrément de conduite quasi digne de l’électrique
  • Consommation maîtrisée
  • Equipement en finition haute

On aime moins

  • Le tarif qui peut flamber
  • Jantes 20” dispensables
  • Dosage du freinage délicat

Notre avis sur le 2nde génération

Une très bonne surprise que ce Nissan Qashqai, qui a désormais toutes les cartes en mains pour revenir au niveau des stars de la catégorie.

On aime

  • Son style
  • Sa dotation de série
  • Ses prestations routières

On aime moins

  • L’hybridation légère qui n’apporte pas grand-chose
  • La planche de bord austère
https://youtube.com/watch?v=HveePuUy9pk%3Fsi%3DxgPcTxNgGUx20G0l

Présentation vidéo du Nissan Qashqai restylé (2024)


Opel Frontera

  • Lxlxh (m) : 4,38 x – x 1,60
  • Coffre : 460 l.
  • Prix (à partir de) : 240 000Dirhams
  • Premier contact avec l’Opel Frontera

Présentation du nouveau SUV allemand en vidéo


Peugeot 308

  • Lxlxh (m) : 4,38 x 1,85 x 1,44
  • Coffre : 412 l.
  • Prix (à partir de) : 290 920 dirhams
  • Laquelle choisir ? (moteur, finition, options)
  • Notre essai de la version PureTech 130 – septembre 2021
  • Notre essai de la version break SW – juin 2021

Notre avis sur la version PureTech 130

Dotée d’un comportement d’une exceptionnelle rigueur, très confortable, habitable et particulièrement bien présentée, cette 308 fait figure de nouvelle référence dans la catégorie des familiales compactes.

On aime

  • Comportement exceptionnel
  • Confort
  • Finition/présentation
  • Habitabilité

On aime moins

  • Performances quelconques
  • Relatif manque de dynamisme

Notre essai vidéo


Seat Ateca

  • Lxlxh (m) : 4,38 x 1,84 x 1,62
  • Coffre : 510 l.
  • Prix (à partir de) : 330 690 dirhams

Skoda Karoq

  • Lxlxh (m) : 4,39 x 1,84 x 1,60
  • Coffre : 521 l. (479 l. à 588 l. avec l’option Varioflex)
  • Prix (à partir de) : 340 410 dirhams

Skoda Scala

  • Lxlxh (m) : 4,36 x 1,79 x 1,47
  • Coffre : 467 l.
  • Prix (à partir de) : 240 530 Dirhams

Notre avis sur le restylage 2024

Discrète, la Scala a su rester simple en dépit de qualités indéniables. Et ça, c’est souvent la marque des grands.

On aime

  • Aspects pratiques
  • Mécanique 1.0 TSI volontaire
  • Ergonomie

On aime moins

  • Comportement très quelconque
  • Ambiance intérieure austère
  • Manque d’image

Pour résumer

Plus long qu’un Captur dont il dérive, le tout nouveau Renault Symbioz se veut la synthèse des modèles abandonnés par le Losange, afin de répondre à lui seul à de vastes besoins. Ce qui lui ouvre un panel de concurrents tout aussi étendu. Voici les principaux rivaux qui pourraient également convenir à sa future clientèle.

Rédacteur