Températures en hausse, consommation en baisse : les secrets pour une climatisation économe !

Le mois de juillet/aout 2023 est reconnu comme le plus chaud jamais enregistré. Face à ces températures suffocantes l’usage de la climatisation semble indispensable cependant cette dernière fait augmenter la consommation du véhicule. Voici donc nos conseils pour bien utiliser sa climatisation tout en limitant la surconsommation.

Ouvrir les fenêtres pour faire circuler l’air

Si votre véhicule a eu la malchance d’être garé en plein soleil ces derniers jours, l’intérieur de votre habitacle peut plus ressembler à un four qu’à un espace de confort. Afin de réduire rapidement la température intérieure de votre voiture, il est judicieux d’ouvrir grandement les fenêtres pour créer une circulation d’air naturelle. Dans certains modèles de véhicules, vous pouvez même amorcer ce processus avant d’entrer dans la voiture en maintenant enfoncé le bouton de déverrouillage de votre clé.

Activer la climatisation avec les fenêtres fermées

Une fois que la chaleur à l’intérieur de votre véhicule s’est atténuée, il est temps de refermer les fenêtres et d’enclencher la climatisation. Cette approche évite de solliciter exagérément la climatisation en la réglant au minimum alors que la température intérieure peut dépasser les 50 degrés.

Nos conseils d’utilisation de l’air conditionné

Lors de températures élevées, presque caniculaires, la meilleure méthode consiste à alterner entre l’utilisation de la climatisation et celle de la ventilation. Vous pouvez ainsi faire appel à la climatisation lorsque la chaleur est excessive et opter pour la ventilation lorsque la température est plus supportable. Cette approche contribue à réduire la consommation de carburant en limitant le temps de fonctionnement de la climatisation, qui tend à accroître la consommation énergétique du véhicule. Si votre climatisation est équipée d’un mode automatique, elle fonctionnera sur le même principe : elle s’activera lorsque la température intérieure dépasse la température souhaitée, pour ensuite réguler une fois que cette dernière est atteinte.

Régler la clim sur la température optimale

Il est déconseillé de régler la climatisation sur une température excessivement basse. Une telle action surchargera inutilement le compresseur de climatisation, car il est souvent impossible d’atteindre des températures inférieures à 20 degrés lorsque l’extérieur est en pleine canicule. Par conséquent, il est recommandé de ne pas dépasser une baisse de 6 degrés par rapport à la température extérieure. Par exemple, si le thermomètre affiche 40 degrés, un réglage de 34 degrés semble optimal en théorie. Cependant, aucune climatisation ne peut fonctionner à une telle température. Dans ce cas de figure, nous vous suggérons de régler la température aux alentours de 26 ou 28 degrés, ce qui vous évitera un choc thermique en sortant de la voiture.

Réactiver une climatisation défaillante

Si votre climatisation ne produit plus d’air frais, il est probable que le gaz réfrigérant doive être rechargé. Le coût d’une recharge est d’environ 50€. Il convient de noter que pour les véhicules anciens, il est nécessaire d’utiliser des embouts de raccord appropriés pour insérer le nouveau gaz. Si la recharge ne parvient pas à rétablir le fonctionnement de la climatisation, il sera alors recommandé de vérifier l’état du condensateur, avec un coût moyen de 150€, ou du compresseur, dont le prix avoisine les 400€. Une dépense qui assure votre confort dans une voiture à la température respirable.