Volkswagen Polo : gros restylage !

Volkswagen n’a pas hésité à revoir en profondeur le look de sa citadine. A l’intérieur, la planche de bord renforce son aspect technologique

Trop fade la dernière Polo ? Volkswagen en a sûrement pris conscience. La marque n’a pas pour habitude de changer autant le look d’un modèle en cours de carrière. Certes, on a encore vu récemment le Tiguan recevoir un nouveau visage. Mais la Polo change devant et derrière. Fait peu courant, c’est même du côté de la poupe que la transformation est la plus visible.

La citadine abandonne ses feux carrés. Pour la première fois, les feux se prolongent sur le hayon. L’objectif est double : rendre la Polo plus large visuellement et lui donner un air de famille avec la Golf. C’est avec cet objectif que les phares ont changé à l’avant, avec un décroché en partie basse. Les versions dotées du nouvel éclairage IQ.Light ont le droit à une barre lumineuse dans la calandre. La prise d’air dans le bouclier est désormais d’un bloc. Ce lifting s’accompagne de nouvelles teintes, dont un original violet, et de jantes inédites.

A bord, il n’y a en revanche pas le même bouleversement. La présentation avait déjà les codes en vogue chez Volkswagen, notamment l’écran tactile aligné à l’instrumentation. Mais la Polo monte encore en gamme, avec notamment un écran tactile qui passe de 8 à 9,2 pouces sur les versions hautes. Et dès la base, l’instrumentation sera numérique. Autre nouveauté techno : une climatisation automatique à commandes tactiles. Le volant a été changé.

La dotation est peaufinée avec l’adoption d’un airbag central (entre le conducteur et le passager) et l’arrivée de la conduite semi-autonome de niveau 2 Travel Assist, qui combine le maintien de distance et l’aide au centrage dans la voie. En revanche, côté motorisations, rien de neuf, pas même de la micro-hybridation. On retrouve donc le petit bloc 80 ch en entrée de gamme, puis les 1.0 TSI de 95 et 110 ch. Le diesel avait déjà été abandonné. La Polo restylée sera en vente à la rentrée.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*